(cette page contient une vidéo, ça peut donc bloquer selon les navigateurs et les anti-virus .. dommage chez ceux que ça bloque, ça valait le coup !)

 

Danmark

Mols Bjerge - Selsø Kirk

(Retour sur la Seeland, Roskilde : Cathédrâle et Musée du bateau viking)

29ème étape, jeudi 9 août 2012, 167,6 km.

Viendez causer du Danemark sur le forum ..

danmark_29.jpg 

trajet_29.jpg Bivouac-Strandkaer_3.jpg

                                                                                                                                                                    Début de journée entre forêt et mer ...


Matinée de transfert.

Le réveil est mis à 6h30 : dur, mais on prend quand même le temps d'aller faire un dernier petit tour au bord de la baie d'Ebeltoft. Ce bivouac sur Strandkaer était vraiment parfait. Nous prenons la route, direction Århus pour prendre le ferry. Normalement, dans le programme imaginé, on devait le prendre à Ebeltoft : c'est assez frustrant de retourner à Århus, mais bon, la route se fait bien.

Bivouac-Strandkaer_1.jpg Bivouac-Strandkaer_2.jpg

La baie d'Ebeltoft est splendide ce matin sous le soleil levant (6h30 !)

Au passage, nous passons au large du chateau de Kalø Slot, voir la journée d'avant-hier, qui est bien charmant sous les rayons de soleil. Ceux-ci nous accompagnent aussi à l'entrée dans le port d'Århus, où l'on se perd un peu, mais pour une fois, on est bien avec les horaires (on est 3ème sur la file d'attente). Le temps de prendre un rapide petit déj sur le parking, nous embarquons dans un ferry large, mais assez vieux.

Kalo-Slot_1.jpg Kalo-Slot_2.jpg

Autour du chateau de Kalø Slot

Arhus.jpg 

On entre dans Århus

Dans le ferry, je profite de la télé pour obtenir quelques résultats des Jeux Olympiques : l'équipe d'Espagne est en demi au basket, mais s'est faite éliminée en quart en handball (par la France grrr). Lulu lit, pendant que moi j'écris ... bref, on s'occupe pendant la traversée, mais ça tangue pas mal.
Puis c'est le retour au Seeland, l'île que l'on a découvert le deuxième jour, celle de la capitale Copenhague. On touche la fin du voyage. On embarque sur la presqu'île, fort agréable et très ventue, mais la route est très rapide jusqu'à Roskilde, nous n'avons eu aucune volonté de nous y arrêter. A Roskilde, nous nous arrêtons à un parking limité en temps (11h25 > 13h25).

Seeland-Moulin.jpg Entree-Roskilde.jpg

                                 Bienvenue en Seeland                                                                                                       Quand on entre dans Roskilde, on ne voit que la Cathédrâle !

 
Cathédrâle de Roskilde.
Après un petit tour dans la ville, pour trouver une banque et l'office de tourisme (inutile), nous filons vers la grande cathédrâle de la ville. Classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, cette église est la plus grande, la plus importante du Danemark, et ce pour plusieurs raisons. La ville de Roskilde est une ancienne capitale du Royaume viking, avant même la création de Copenhague (par Absalon, évèque de Roskilde), sous le reigne du grand chef viking Harald aux dents bleues. Et surtout, l'église est devenue la nécropole royale pendant la renaissance danoise : toute la dynastie des Christian et des Frederik reposent ici. C'était la seule église catholique de l'île de Seeland jusqu'au XXème siècle.

Roskilde_1.jpgRoskilde_2.jpg

Petite marche dans Roskilde, avant d'entrer dans l'hôtel de ville (avec ses pics à droite), puis dans la cathédrâle (au fond).

A l'extérieur de la cathédrâle (on fera le tour après la visite de l'intérieur), on peut difficilement l'observer, elle est dans la ville, et le recul n'est pas si important que ça. Car cette église est très haute, avec ses deux grandes tours. Elle est très imposante sous sa carapace rouge, et contient de nombreuses pointes éfilées. De nombreuses chapelles ont été rajoutées, parfois avec des matériaux différents, en extension de la cathédrâle ou même indépenantes.

Cathedrale_Roskilde_exterieur_1.jpg Cathedrale_Roskilde_exterieur_2.jpg

La Grande Cathédrâle du Danemark !

Cathedrale_Roskilde_exterieur_3.jpg Cathedrale_Roskilde_exterieur_4.jpg Cathedrale_Roskilde_exterieur_5.jpg

Quelques façades de la Cathédrâle

Derrière la cathédrâle, il y a aussi l'arche d'Absalon, l'un des grands créateurs de la nation Danoise. Le tour de la cathédrâle est très agréable, sur une sorte d'esplanade dans laquelle le temps semble figé : pas de voiture, pas trop de touristes, très calme. C'est très différent par exemple du tour de Notre-Dame à Paris...

Cathedrale_Roskilde_exterieur_6.jpg Cathedrale_Roskilde_exterieur_7.jpg

Entre ses deux tours pointues et ses dépendances, l'église est très monumentale ...

Cathedrale_Roskilde_exterieur_8.jpg Cathedrale_Roskilde_exterieur_9.jpg

Faire le tour de la Cathédrâle est une promenade très agréable, avec le fjord de Roskilde au fond ...

Par contre, je pense qu'on ne peut pas tomber amoureux de ce bâtiment, il reste très, trop, monumental, très imposant. C'est gros, c'est impressionant, pas vraiment joli.
 
A l'intérieur.
Par contre, l'intérieur est superbe. Mais pour le voir, il faut y mettre le prix (120 Kr, environ 17 €, pour nous deux). L'entrée de l'église n'est pourtant pas superbe, la nef a subi un gros incendie et a été refaite. Par contre, les box, les escaliers, les bancs sont très décorés. Dans les hauteurs, un automate tueur de dragon sonne l'heure, juste à côté d'une horloge qui marque les 24 heures (au lieu des 12 heures habituelles). Tout autour de l'église, des chapelles ont été successivement intégrées, chacune étant nommée par l'un des rois y reposant.

Cathedrale_Roskilde_interieur_01.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_02.jpg

La nef est assez sobre, ce sont les chapelles qui sont incroyablement ornées ... cet orgue aussi.

Cathedrale_Roskilde_interieur_03.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_04.jpg

Le plafond est comme d'habitude au Danemark décoré.

Cathedrale_Roskilde_interieur_05.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_06.jpg

L'automate et la pendule aux 24 heures.                                                                                                                              Un balcon doré                 


L'automate de la Cathédrâle de Roskilde
Chapelle Christian 1 : beau plafond coloré en rouge et en bleu, avec deux gros cercueils quasi-identiques, typés renaissance hollandaise (ça, on ne l'invente pas, on le lit). Les détails sont assez intéressants et harmonieux, c'est une belle oeuvre. Sur les deux colonnes, des traits apparaissent : ce sont les tailles des visiteurs royaux : un trait à 1m78 pour le prince d'Angleterre, un autre à 1m58 pour celui du Siam (ce sont des exemples pris au hasard).

Cathedrale_Roskilde_Christian_1er_1.jpg Cathedrale_Roskilde_Christian_1er_2.jpg

                                                       Le Tombeau de Christian 1er ...                                                                      La colonne aux tailles des visiteurs.

Chapelle Frederik 5 : C'est le Roi qui ne se sentait pas pisser : on le savait, et on a un exemple ici. Des colonnes romaines, des tombeaux énormes, la chapelle est surpeuplée ici, il y a inséré toute la famille. L'ensemble est magistral et ne nous plait pas du tout, mais correspond tout à fait à ce Roi. Sous cette chapelle, un caveau est aussi habité.

Cathedrale_Roskilde_Frederik_5_1.jpg Cathedrale_Roskilde_Frederik_5_2.jpg

La chapelle Frederik V, il ne faisait pas semblant ...

Cathedrale_Roskilde_Frederik_5_3.jpg Cathedrale_Roskilde_Frederik_5_4.jpg

Frederik V, où quand la monarchie Danoise devint vacelante                                                                                                                 Un caveau, très sobre ...                           

Choeur de l'église : Une "altarpièce", une sculpture en trois parties dorées, est splendide et est accompagnée de deux tombeaux remarquables : la jeune Margrethe 1ère et celui du prince Christopher de Lolland, représenté en tout petit, mais armé, ce qui est unique dans ces tombeaux. Il y a aussi une belle peinture de Harold aux Dents Bleues (Bluetooth, et oui !). Au fond de l'église, il y a des portraits de tous les évèques qui se sont succédés depuis Absalon : ça en fait une belle tripotée.

Cathedrale_Roskilde_interieur_09.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_10.jpg

L'altarpièce et la première bible Danoise ...

Cathedrale_Roskilde_interieur_07.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_08.jpg

De grands tombeaux dans le choeur ...

Cathedrale_Roskilde_interieur_11.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_12.jpg

Tombeau de Margrethe 1ère et du duc Christopher, qui a une très bonne place dans cette église sans avoir fait grand chose ...

Chapelle Christian 4 : le Grand Roi : sa chapelle lui ressemble : importante mais artistique, avec du très bon goût. Deux énormes peintures magnifiques ornent les parois de cette chapelle dans laquelle se dresse une statue. Le plafond est étoilé, relativement sobre. Mais le plus beau, c'est le portail en fer forgé avec des couronnes intégrées : superbe !

Cathedrale_Roskilde_Christian_4_1.jpg Cathedrale_Roskilde_Christian_4_2.jpg

La Chapelle Christian IV, il y a beaucoup plus de goût ici ...

Cathedrale_Roskilde_Christian_4_3.jpg Cathedrale_Roskilde_Christian_4_4.jpg

Le portail en fer forgé ...

Chapelle St Andrews : elle est réservée à la prière, donc on ne peut y entrer, mais la porte contient des motifs de bronze, notamment des têtes.
Chapelle St Brigitta : c'est la future sépulture de la Reine Margrette II : un cercueil de glace est prévu, dans une pièce colorée en vert. C'est un côté champêtre qui est très reposant, qui ressemble une nouvelle fois au caractère du monarque.

Cathedrale_Roskilde_Margrethe_2_1.jpg Cathedrale_Roskilde_Margrethe_2_2.jpg

Le cercueil de glace et son plafond vert, très nature ...

Glücksburger : c'est une chapelle récente, avec un dôme blanc, et aucune couleur : trop sobre, bof.
D'autres choses à voir dans cette cathédrâle : la Kongeporten, une grande porte célèbre, toute forgée en cuivre, très travaillée. Le sol est aussi paré de jolies pierres tombales gravées, tout le long de la cathédrâle. Enfin, le musée situé à l'étage de la cathédrâle n'est pas très intéressant, mais par contre, monter tout en haut est assez sympathique.

Cathedrale_Roskilde_interieur_13.jpg Cathedrale_Roskilde_Kongeporten.jpg Cathedrale_Roskilde_interieur_14.jpg

La Kingeporten, tout en cuivre, entourée de deux pierres tombales à même le sol ..

 
Roskilde le midi.
Au bout de deux heures de visite (on n'a vraiment pas vu le temps passé, c'est un lieu merveilleux), nous reprenons la voiture. Pas pour longtemps, puisque 3 minutes plus tard, nous sommes garés au parking du musée du bateau viking.
Un grand parc descend du pied de la cathédrâle et de ses dépendances jusqu'à la mer et le musée du bateau. C'est dans ce joli parc, très vert, très tranquille, que nous sortons la glacière pour un pique-nique estival très agréable. La petite mare n'est pas là pour nous rendre malheureux.

Roskilde_Pique-Nique.jpg 

Pique-Nique dans le parc, entre cathédrâle et musée ...

Musée du Bateau Viking.
Encore une fois, c'est un peu cher : 200 Kr (environ 28 € à deux), mais encore une fois, on va voir des choses remarquables, des souvenirs incroyables. C'est le musée le plus important au Danemark sur les célèbres Drakkars, ces fameux bâteaux vikings, que personne ici n'appelle drakkar. Cette nomination est d'ailleurs une erreur sur plusieurs points, le mot Drakkar n'étant jamais utilisé avant la moitié du XIXème siècle, et venant du terme "drake", dragon en suédois. C'est pour ça que j'opterais pour l'expression : "bateau viking".
Une première salle nous présente (en danois, on ne comprend pas grand chose) les outils de l'archéologie maritime. Ce sont de grands bassins contenant objets anciens et poissons rouges. Puis on va faire un tour dans les ateliers de refabrication des vaisseaux : pas de travailleurs cette après midi. Une fille nous montre l'utilisation des différents outils.

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_01.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_02.jpg

L'atelier de confection des bateaux ...

On traverse le pont, autour duquel sont amarrés de nombreux beaux bâteaux vikings. Pour le moment, nous préférons entrer dans la grande salle, le vrai musée. Les filles de l'accueil sont plus des vendeuses que des informatrices : on va tout faire par nous mêmes. La salle contient 5 épaves partiellement reconstituées : c'est ça le joyau de ce musée.
L'histoire de ces bâteaux est fantastique, et est racontée par une très longue frise, excellente, un très beau travail qui transmet même du suspense : c'est un peu romancé, mais on peut vivre chronologiquement les évènements dans les deux camps. En résumé, des vikings norvégiens voulaient attaquer le clan Danois, établi à Roskilde. Pour celà, ils sont venus avec toute une énorme flotte (détaillée). Celle-ci a été (un peu miraculeusement) remarqué par un poste de guet plus haut dans le fjord : l'alerte est donnée, un peu tard, mais elle est donnée. Les Danois, en panique, ont alors coulé une flotte entière à un rétrécissement du fjord, peu profond, empêchant l'entrée de la flotte norvégienne, gagnant ainsi la bataille. Cette histoire de la bataille de Roskilde est aussi en vidéo au musée.

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_03.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_04.jpg

Les bateaux de Skuldelev, leurs épaves et leur histoire ...

On observe donc les 5 bâteaux repêchés à cet endroit, Skuldelev. Le lieu a donné le nom aux bâteaux, qui sont tous différents. A côté de chacun d'entre eux, une miniature et une description sont disponibles. C'est très intéressant.
Skuldelev 1 : un large bateau, servant pour le gros transport, c'est un bateau lent qui suivait de loin les navires de guerre.
Skuldelev 2 (avec les restes du n°4) : c'est le plus grand, le plus beau, et finalement le moins bien conservé. C'est un bâteau très long, assez large : c'est le vrai navire de guerre, alliant puissance et vitesse : 60 à 65 marins pouvaient s'y entasser.
Skuldelev 3 : un petit bateau assez large : c'est un bâteau de frêt et de transport sur de courtes distances, parfait pour l'épicier du coin, avec une cale ouverte vers le haut qui permettait d'entreposer des marchandises.
Skuldelev 5 : un navire long et fin, très maniable, très rapide. C'est le bâtiment de guerre le plus répandu dans la flotte, celui qui débutait les hostilités.
Skuldelev 6 : un simple bâteau de pêcheur.

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_05.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_06.jpg

Les bateaux sont reconstitués, avec maquettes et explications sur leur rôle ...

Avant de quitter le musée, une vidéo retrace l'histoire récente de 60 rameurs danois volontaires qui, dans un vaisseau refait à neuf, le Havhingsten fra Glendalough, de type Skuldelev 2, ont pris la mer en 2007 pour rejoindre Dublin. On peut voir le travail des marins, les conditions terribles qu'ils ont vécu, les spécificités du bateau, de belles images. Et aussi l'arrivée joyeuse à Dublin, et le retour triomphal à Portsmouth, aux Pays-Bas et bien sûr à Roskilde. Une très belle épopée organisée par le musée, qui en est très fier, et qui a raison de l'être.

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_07.jpg 

Très beau musée, court mais intéressant ...

On retourne à l'extérieur du musée, où nous pouvons observer les navires reconstruits. Il y a Ottar, de type Skuldelev 1, impressionant, et d'autres, tous colorés : ça fait joli dans le port.

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_08.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_09.jpg

Des bateaux reconstitués et Ottar, l'une des stars de ce musée, de type Skuldelev 1.

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_10.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_11.jpg

Il est possible d'emprunter les bateaux pour aller faire un petit tour ...

Mais celui qui est la star du musée, c'est incontestablement le navire qui a servi à la traversée jusqu'à Dublin : le Havhingsten fra Glendalough : on peut monter sur ce magnifique bâteau en bois, tout peint en bleu, on peut passer entre les bancs, toucher aux rames ..

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_13.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_14.jpg

La Star : le Havhingsten fra Glendalough ...

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_15.jpg Roskilde_Vikingeskibsmuseet_16.jpg

C'est une drôle de sensation de monter dans ce navire ...

C'est fait, ça y'est, nous sommes des VIKINGS !!

Roskilde_Vikingeskibsmuseet_12.jpg 

Roskilde est magnifique !!

 
Nord de Roskilde.
Nous reprenons la voiture pour sortir de Roskilde, d'abord sur l'autoroute puis on essaie de longer au maximum le fjord de Roskilde. Nous traversons Sæby et ses belles vues sur la mer, puis Gershoj, un hameau bizarrement tout rouge. Juste après Skibby, nous croisons une zone balnéaire autour de Manderup et son lac Selsø Sø : la descente sera très belle.

Fjord_Roskilde_1.jpg Fjord_Roskilde_2.jpg

Autour du Selsø Sø, un embarcadère pour le fjord de Roskilde.

Selso_So.jpg 

Le lac sous un ciel un peu noirci (et pourtant encore dans l'après midi).

Dans la remontée, nous apercevons une petite église, Selsø Kirk, et un parking qui parait très calme : parfait pour notre bivouac du soir.

Selso_Kirk_1.jpg Selso_Kirk_2.jpg

Très bon bivouac près de l'église de Selsø

Et bien, nous ne nous sommes pas trompés : lieu très agréable et tranquille (on se permettra même une sieste avant la soirée). La soirée sera rapide, car malgré de très belles couleurs au coucher de soleil, nous filerons au chaud dans le camion (il fait très froid). D'ailleurs, même les moustiques ont formé un énorme nuage autour de la voiture pour capter un peu de chaleur.

Selso_Kirk_3.jpg Selso_Kirk_4.jpg

Boulettes au curry (conserves Beauvais), petits pois, sous un coucher de soleil qui fait plaisir ...

Selso_Kirk_5.jpg Selso_Kirk_6.jpg

Les oies reviennent à la maison pour la nuit ...

Selso_So_Nuit.jpg 

Bonne nuit !

  

                    ==> trentième étape : Le Jour des 3 Châteaux : Frederiksborg, Fredensborg, Helsingor.

Viendez causer du Danemark sur le forum ..

 Menu du Danemark 

 L'avant Danemark 

dag 01 - dag 02 - dag 03 - dag 04 - dag 05 - dag 06 - dag 07 - dag 08 - dag 09

dag 10 - dag 11 - dag 12 - dag 13 - dag 14 - dag 15 - dag 16 - dag 17 - dag 18

dag 19 - dag 20 - dag 21 - dag 22 - dag 23 - dag 24 - dag 25 - dag 26 - dag 27

dag 28 - dag 29 - dag 30 - dag 31 - dag 32 - dag 33 - dag 34 - dag 35 - dag 36

 Bilan du Danemark 

 Le Film 

 Forum du Danemark 

danmarkgif.gif

 

radioviajebaniere.jpg