Slovakia

Camping de Stara Lesna - Strbské Pleso

(Rando Skalnate Pleso)

30ème étape, samedi 10 août 2013, 25 km.

Viendez causer de la Slovakia sur le forum ..

Slovakia_30.jpg Slovakia_30.jpg

Sur la route, on borde les Hautes Tatras, mais notre randonnée nous fait y grimper : trop bien !  

 

On se prépare.
Réveil très tôt, dans notre camping de randonnée, Rijo, justement, car nous partons en randonnée.
Il y a du brouillard ce matin, c'est moche. Ca ne nous donne pas très envie, on prend le petit déj dans le camion, sur notre nouvelle table, et autour de nous, on sent que les gens traînent aussi un peu les pieds. Nous serons du coup quasiment les premiers à sortir du camping, ce qui nous arrive très rarement.

Kemp_Rijo_1.jpgKemp_Rijo_2.jpg

P'tit déj dans Joly Jumpy : nous profitons de notre nouvelle table.

Kemp_Rijo_3.jpgKemp_Rijo_4.jpg

Le camping Rijo, un camping de randonnée.

Nous filons à Tatranska Lomnica, où l'on se gare sur le gros parking à 9h : très bien. Au départ de la télécabine, que nous voulions emprunter, la fille de l'accueil nous annonce un problème technique : trop de vent pour la réparation en ce moment, elle ne nous donne pas d'heure pour la réparation.

Skalnate_Pleso_01.jpg 

Nous arrivons sur Tatranska Lomnica

On attend une demi-heure, rien de nouveau, de plus en plus de randonneurs affluent. On décide de monter à pied, et nous changeons nos plans de balade : on ira moins haut, on n'ira pas au Lomnicky Štit, le sommet de la Slovaquie (2 634 m), et partons vers le Studene Doliny. Nous prévoyons tout de même une randonnée avec un dénivelé de 900 mètres, on va grimper.

slovakia_30_Skalnate-Pleso.jpg Skalnate_Pleso_02.jpg

C'est parti pour notre balade (sentier bleu, puis rouge), pour rejoindre la station de Skalnate Pleso ... que l'on voit d'en bas.

La montée.
On commence à monter par une route qui grimpe par des lacets en haut du téléphérique, au Skalnate Pleso, qui finalement sera notre objectif. Pour la vue, c'est pas terrible : la terre est creusée, ça ressemble à une piste de ski, et il y a du brouillard sur le haut de la montagne. Au moins, pour la marche, la montée n'est pas très dure, pas facile non plus. A un moment, on traverse le téléphérique pour entrer dans la forêt.
Au début de notre marche dans la forêt, on suit un lit de rivière : c'est à dire qu'on marche sur les galets de ce lit, au milieu de l'eau. Plus haut, les arbres sont à terre, pour la plupart, suite à une grosse tempête survenue il y a une dizaine d'année : c'est vraiment une désolation, les arbres sont tous à terre ou en mauvais état.

Skalnate_Pleso_03.jpg Skalnate_Pleso_04.jpg

On monte à travers de la rivière pour rejoindre la forêt.

Skalnate_Pleso_05.jpg Skalnate_Pleso_06.jpg

La forêt est en très mauvais état, suite à une grosse tempête

On marche ensuite au milieu des framboisiers. Après, ça devient un sentier de forêt agréable, pour se promener, sur une heure environ. Au milieu de la forêt, de gros rochers nous surprennent.

Skalnate_Pleso_07.jpg Skalnate_Pleso_08.jpg

Balade agréable dans une forêt qui se remet doucement à revivre

 
Les chutes d'eau de Hrebienok.
Quand on arrive au bord de la grosse rivière, gros torrent, une rivière digne des montagnes canadiennes, ou du moins de l'idée que je m'en fais. Le débit de l'eau est très fort. Trois chutes d'eau sont indiquées sur mon plan. Elles seront toutes les trois différentes, en plus.
Nous arrivons sur Dlhy Vodopad, une énorme chute d'eau : très large, très belle, très gros débit. Une vraie belle chute de montagnes. On passe sur un pont qui passe juste devant la cascade, puis nous la contournons en hauteur. Pour l'observer, c'est parfait !

Dlhy_Vodopad_1.jpgDlhy_Vodopad_2.jpg

Nous arrivons sur les bords dévastés de la Dlhy Vodopad

Dlhy_Vodopad_3.jpgDlhy_Vodopad_4.jpg

Sur le pont face à la cascade

Dlhy_Vodopad_5.jpgDlhy_Vodopad_6.jpg

Le débit de l'eau est impressionnant !

Dlhy_Vodopad_7.jpg 

La chute d'eau est très belle !

Dlhy_Vodopad_8.jpgDlhy_Vodopad_9.jpg

On remonte sur l'autre rive en jetant un oeil en arrière, la rivière poursuit jusqu'au camping.


La Dlhy Vodopad
On remonte la rivière pour arriver le long de la Studeneho Potoka Vodopad. Moins large et moins belle, elle sillonne entre les roches, creusant un fossé : du coup, nous n'avons pas vraiment de vues sur cette chute d'eau. Par contre, ce qui est remarquable ici, c'est le bruit du débit énorme de l'eau qui vient s'écrabouiller sur les parois.

Studeneho_Potoka_Vodopad_1.jpg 

La deuxième chute d'eau : la Studeneho Potoka Vodopad.

Studeneho_Potoka_Vodopad_2.jpg Studeneho_Potoka_Vodopad_3.jpg

C'est ici que le débit est le plus fort ! Le bruit est énorme !


La Studeneho Potoka Vodopad
Nous rejoignons plus haut le Rainerova Chata, un chata perdu dans le brouillard et les bruyères : beaucoup de gens qui sont montés par un téléphérique et qui s'arrêtent ici. Nous pique-niquons ici avec un renard qui traîne au milieu des touristes, à la recherche des restes. Le temps se couvre aussi : une crachin de pluie fine et froide apparaît, brrrr, pour la première fois du voyage, il fait froid !

Rainerova_Chata_1.jpg Rainerova_Chata_2.jpg

Pause au Rainerova Chata, et observation d'un renard peu farouche.

Rainerova_Chata_3.jpg 

Plus haut, la rivière est séparée en 2. On traverse le premier pont, laissant un sentier qui s'enfonce dans la montagne. On prend la direction de Skalnate Pleso et de la troisième chute d'eau.

Rainerova_Chata_4.jpg Rainerova_Chata_5.jpg

Beaucoup de sentiers partent d'ici, on traverse le pont au dessus de la rivière.

 
La voie Romaine.
C'est sur une voie pavée que nous montons au bord de la montagne. La voie est sublime : de grosses pierres plates posées et surélevées par rapport au sol. On monte vraiment sur le flanc de la montagne : super panorama, superbe point de vue. C'est vraiment dommage que le brouillard nous empêche toute belle vision. Mais le site est exceptionnel !
Au second pont de la rivière, se trouve juste derrière la cascade Obrovsky Vodopad. Différentes des autres (la large, la forte), celle-ci est étroite et haute, nous éclaboussant sur notre pont : c'est pour celà que nous ne prenons pas beaucoup de photos, vidéos.

Obrovsky_Vodopad_1.jpg Obrovsky_Vodopad_2.jpg

La troisième chute d'eau, l'Obrovsky Vodopad.

On continue par cette superbe voie romaine, qui monte par des lacets. Après un gros virage en épingle, nous entrons dans un brouillard dense dans une forêt. Très verte, celle-ci, sous la brume, ressemble à une forêt magique, elfique : la sensation est géniale.

Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_01.jpg Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_02.jpg

Une voie romaine part d'ici, impressionnante ..

Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_03.jpg Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_04.jpg

La forêt, baignant dans une brume, semble elfique

 
La voie Fantôme.
Au Zamkovskéh Chata, nous partons sur le flanc de la montagne, le sentier rouge. Là, on borde le vide à droite, la montagne à gauche, avec toujours ce brouillard : au niveau de l'ambiance, c'est pas mal, mais au niveau de la vue, c'est nul : d'ici, là vue doit être habituellement énorme.

Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_05.jpg 

La voie romaine se poursuit à flanc de montagne...

Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_06.jpg Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_07.jpg

Le brouillard envahie toute la montagne, on ne voit rien de la vallée ...

Pourtant, à un moment, la brume va se lever et on va avoir droit à cinq minutes de belles vues sur les montagnes, notamment au dessus de nous : c'est beau ! On ne soupçonnait pas à quel point on était proche des cîmes.
On va aussi traverser quelques passages rocailleux, créés par des avalanches de pierres qui se sont retrouvées sur la voie romaine. Le vertige apparaîtra un peu ... Plus loin, un tracé de pierres est en fait une piste de ski.

Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_08.jpg 

Le brume se lève, nous voyons les sommets de la Slovaquie...

Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_09.jpg Voie_Romaine_Skalnate_Pleso_10.jpg

Le Lomnicky Štit, le sommet de la Slovaquie ...

Sur cette voie, on croisera quelques marcheurs, mais assez peu quand même : de beau temps, le lieu doit être beaucoup plus prisé.
 
Skalnaté Pleso (1754 m).
Nous arrivons dans les alentours de Skalnaté Pléso, d'abord au chata bistrot, un peu à l'écart de la station, petite maisons en bois enfouie dans une brume épaisse. Il y fait froid, et l'ambiance semble y être froide aussi.

Skalnate_Chata_1.jpg Skalnate_Chata_2.jpg 

Le Skalnata Chata, désert aujourd'hui, avec ses 12°C très humides ..

Nous arrivons à la station terminus des télécabines. Nous commençons par la contourner, et nous pouvons contempler le lac du Skalnaté Pléso ... celui-ci est gris sous le brouillard, absolument pas accueillant. Faire le tour semble être absolument une corvée .. Hum, cherche donc Skalnate Pleso sur google, tu verras que les images que tu verras ne sont pas les mêmes que celle que je décris, maudit mauvais temps.
Nous allons entrer dans la station, et allons être surpris : le bâtiment est complètement bondé ! Vide à l'extérieur, tous les gens sont à l'intérieur, notamment dans le café. Les hommes peuvent être en costume, les femmes en petite jupe .. avec nos habits de randonneurs, notre odeur de sueur, nos cheveux mouillés par la pluie, nos bâtons de marche, nous passons pour des extra-terrestres. Et tous ces gens attendent ici .. et oui, il est 15h et les cabines ne fonctionnent pas du tout !
On attendra au chaud à la cafétéria (sans rien consommer, on fera les discrets), en profitant des toilettes luxueuses avec des scupltures en cire surprenantes.
 
La descente en cabine.
Puis à 16h, un mouvement nous indique que les cabines fonctionnent à nouveau. Les gens se dépêchent de rejoindre la salle de départ. Nous, on hésite un peu, mais puisque demain, nous avons une grosse journée de marche (la plus grosse), on s'offre un voyage en cabine pour les 900 mètres de descente (et en plus, on n'aime pas descendre).
Le prix est tout de même conséquent (20 € pour nous deux, pour seulement des retours).

Skalnate_Pleso_10.jpg Skalnate_Pleso_11.jpg

                        Sculptures en cire dans les toilettes ...                                                                                               Cette station de cabines pourrait sortir d'un film d'horreur ...

Après un peu d'attente dans un lieu qui nous rappelle les queues des stations de ski, nous prenons une cabine en compagnie d'un monsieur. C'est lui qui nous expliquera l'impact important de la tempête, une dizaine d'années plus tôt. Pour la vue, ce n'est pas génial : le ciel est complètement bouché, et dans la cabine, il y a beaucoup de condensation.
En clair, on ne voit quasiment rien ...

Skalnate_Pleso_12.jpg Skalnate_Pleso_13.jpg

Et oui, on ne voit absolument rien ....

 
Au bord des Hautes Tatras.
On rejoint la voiture juste avant 17h. Un rayon de soleil va apparaître (grrr !) au moment où l'on va commencer à nous habiller plus chaudement et prendre un petit goûter bienvenue. On va aussi aérer le camion et glander sur le parking, qui n'a pas dû bien se remplir aujourd'hui.
A 19h15, on va partir en cherchant un éventuel site à bivouac sur la route qui borde les Hautes Tatras au sud. On trouve des parkings, pas forcément follichons, mais potables, avant de rejoindre la ville très touristique de Strbské Pléso.
 
Strbské Pléso.
Niché au bord d'un joli lac, ce village est rempli de grands hôtels dégueulasses, d'autres qui se veulent plus rustiques, mais ce n'est pas beau, totalement rien à voir avec ce que l'on aime. Mais notre grande balade du lendemain part d'ici, alors nous sommes obligés .. et c'est avec soulagement que nous nous garons dans un parking en sortie de ville, voisins de deux autres camping cars : on y sera bien !
Il est tard, il bruine, il fait froid, allez, on vise un petit restau, ça fait longtemps ..
On commence à chercher dans le brouillard au bord du lac : un gros chalet se veut charmant (refait entièrement), Koliba Patria, mais le standing n'est pas du tout le notre. On va voir un autre Koliba, un peu à l'écart, parfait pour nous, avec des sculptures en bois. La patronne sort et nous dit : "private".. On ne comprend pas vraiment (le lieu est totalement vide), mais on trouve que pour un samedi soir, c'est assez culotté...

Strbske_Pleso_1.jpgStrbske_Pleso_2.jpg

          Le lac de Strebské Pleso                                                                                                                                Le Koliba Restauracia, fermé ...

 
Plesnivec Restauracia.
Finalement, on revient au centre ville, avec la sensation d'être dans une ville fantôme : brouillard et rues désertes : entre les gros bâtiments, l'effet de solitude est accentué. On va trouver un restaurant qui nous semble assez typique, qui semble tenu en plus entièrement par des filles. Son nom : Plesnivec, qui veut dire Edelweiss en slovaque.
Bizarrement, le restaurant est totalement vide, nous sommes les deux seuls clients. Et nous sommes samedi soir. Ca ne nous empêche pas d'en profiter. Déjà, le décor, super, avec des panneaux de directions de randonnées : ça correspond parfaitement à notre état d'esprit actuel, parfait. Tout est en bois, les assiettes sont en terre cuite, parfait !
Et en plus, on va se régaler :
- pour lucie, du poulet avec pour chapelure des crêtes de pomme de terre, et une sauce au fromage.
- pour moi, je reteste le plat national slovaque : le bryndzové halusky : il est délicieux, je me tape le cul par terre, avec de vraies bonnes saucisses, du lard, et des ravioles au chèvre.

Plesnivec_Strbske_Pleso_1.jpg Plesnivec_Strbske_Pleso_2.jpg

On va se régaler ....

Plesnivec_Strbske_Pleso_3.jpg Plesnivec_Strbske_Pleso_4.jpg

              Le Bryndzové Halusky, le plat national                                                                                                           Les viandes panées avec crêpes de pommes de terre

Après l'apparition d'un crapaud dans la salle vide (qui se transforme en salle de danse dans la nuit), on partira au camion...

Plesnivec_Strbske_Pleso_5.jpg Plesnivec_Strbske_Pleso_6.jpg

      L'Edelweiss, le nom du restaurant                                                                                                                             L'autre client de ce samedi soir ...

...pour se coucher directement. Réveil très tôt demain matin.
 

                    ==> trente-et-unième étape : Rando Mlynicka Dolina, Furkotska Dolina.

Viendez causer de la Slovakia sur le forum  ..

 Menu de la Slovaquie 

 L'avant Slovaquie 

deň 01 - deň 02 - deň 03 - deň 04 - deň 05 - deň 06 - deň 07 - deň 08 - deň 09 - deň 10

deň 11 - deň 12 - deň 13 - deň 14 - deň 15 - deň 16 - deň 17 - deň 18 - deň 19 - deň 20

deň 21 - deň 22 - deň 23 - deň 24 - deň 25 - deň 26 - deň 27 - deň 28 - deň 29 - deň 30

deň 31 - deň 32 - deň 33 - deň 34 - deň 35 - deň 36 - deň 37 - deň 38 - deň 39

 Bilan de la Slovaquie 

Notre top 30 - Nos nuits - Les dépenses

 Le Film 

 Forum de la Slovaquie 

slovakiagif.gif

radioviajebaniere.jpg