(cette page contient une vidéo, ça peut donc bloquer selon les navigateurs et les anti-virus .. dommage chez ceux que ça bloque, ça valait le coup !)

Slovenija

Kobarid - Bovec

(Vélo pour descendre du Kanin, cascades Boka, puis bord de la Soča)

21ème étape, dimanche 9 août, 21,2 km, 27,4 km de vélo.

Viendez causer de la Slovénie sur le forum ..

dan21.jpg petit_trajet21.jpg

 
Lever au Kamp Koren

On se lève assez tôt au camping, on profite des services, même si ce camping n'aura pas spécialement été spectaculaire pour son prix (21€).

dan21-kamp_koren.jpg 

Notre emplacement riquiqui au Kamp Koren, dommage car le cadre est vraiment sympathique

Ensuite, on prend la route qui rejoint Bovec, une route assez rapide, même si elle est en montagne, avec pas mal de monde, mais moins que la veille en ce dimanche.

dan21-road_to_bovec.jpg 

Sur la route de Bovec, un cyclotouriste un peu fou sûrement ...

Plusieurs fois, on voudra s'arrêter, mais on ne trouvera pas grand chose d'intéressant comme lieux de balade. Après avoir croisé la route qui va en Italie à partir de Žaga, on croise une chute d'eau (la Boka), puis avant Bovec on voit un grand parking, avec le télécabine que je recherche, celui du sommet Kanin. J'avais effectivement un plan d'une balade, de 17km en descente en vélo, à partir de ce télécabine, une balade qui me plaisait bien.
Faut dire qu'avec le paysage qu'il y a dans le coin, une balade ne peut être que très belle.
 
Télécabine de Kanin
Le parking est payant, mais pour 24h, on a un prix correct (6€, et 1€ trouvé par terre), surtout qu'on est dans un parc national, et que donc, c'est galère pour trouver un endroit pour dormir. On décide donc de rester là pour la nuit.
On arrive à 12h30, et on prend nos billets (13€ à deux) pour le télécabine à 14h, ce qui nous laisse le temps de déjeuner rapidement (miam : macédoine, cervelas) et de préparer notre balade en vélo.
On va alors prendre le télécabine, où les mecs nous aident gentiment à installer les vélos, devant des mecs qui montent pour faire du parapente.

dan21-telepherique_1.jpg dan21-telepherique_5.jpg

Dans le téléphérique, les yeux dans le vide à observer ce qu'il se passe autour de nous

Car il y a deux ou trois arrêts à cette remontée. La première est rejointe par une route, et donc bonne pour nous, puisqu'on peut y utiliser les vélos (altitude : 980 m). Puis les deux dernières sont plus des destinations pour des randonneurs, qui partent sur plusieurs jours dans la montagne, ou encore des mecs en parapente, et ça monte vraiment très haut (plus de 2200 m).

dan21-telepherique_4.jpg dan21-telepherique_6.jpg

La vue se dégage sur les montagnes aux alentours, chouette chouette !

La montée va vraiment être sympathique, avec une vue qui va se dégager au fur et à mesure que l'on va monter. On va vraiment avoir une vue splendide sur toute la vallée de Bovec, avec la rivière Soča vraiment encastrée dans cette vallée sauvage et verte.
En plus, on a vu la route qui descend et que l'on va emprunter, ce qui rassurera d'ailleurs lucie, qui n'était pas très à l'aise après mes explications sur la teneur de notre périple.
Cette montée nous donnera envie d'aller voir à quoi ressemble cette descente.

dan21-telepherique_2.jpg dan21-telepherique_3.jpg

La vallée de la Soča à nos pieds, elle même aux pieds de hautes montagnes                                                         La piste, sur laquelle nous passerons dans quelques minutes ... engageant !

Arrivés en haut, la station est relativement laide, et le chemin y descend, déjà bien pentu. On monte sur les vélos à 14h30, prêts à dévaler la pente.
 
La descente
C'est sur une route non goudronnée la plupart du temps que se déroule la descente, qui ne va pas être très agréable physiquement.
Effectivement, la pente assez raide (en descente donc) nous oblige à toujours bloquer nos freins, ce qui ne rend pas ce voyage très fluide, et ne permet pas vraiment de se reposer. On aura d'ailleurs assez rapidement mal aux mains, et on sera pas mal lassé de cette route trop descendante.

dan21-descente_01.jpg dan21-descente_02.jpg

La piste vue du sol, avec des paysages superbes, mais une pente un peu trop engagée pour vraiment en profiter ...

dan21-descente_03.jpg dan21-descente_04.jpg

On aurait préféré donner quelques coups de pédales plutôt que de se laisser aller. (lucie : le vélo n'est pas le meilleur moyen pour voir la vallée, on avait toujours les yeux rivés vers le sol)
Il n'empêche cependant que la vue lors de cette balades est absolument fantastique ! On est au bord du ravin, avec une vue sur la vallée absolument magnifique. Les montagnes autour sont très belles, et en plus, il fait super beau, donc les montagnes blanches et vertes, très découpées, se dessinent parfaitement avec le ciel, ce qui nous offre un panorama très très beau. (lucie : je trouve ces commentaires trop positifs, le ciel était trop couvert, les couleurs ne ressortaient pas, surtout qu'on était la plupart du temps en forêt)

dan21-descente_05.jpg 

Quelques photos qui donnent envie d'y retourner ...

dan21-descente_06.jpg dan21-descente_07.jpg

En plus, à part les deux grands malades que l'on a croisé à vélo (eux, ils montaient !!), on n'a croisé absolument personne sur cette route. On est seuls au monde, seulement accompagnés par le cri des rapaces qui déchirent l'air de la vallée (à écouter sur la vidéo).

Pause vidéo lors de notre descente

Allez, une deuxième
On a aussi rencontré des papillons noirs très peu farouches, qui ont liés amitié avec nos jambes et nos doigts, une rencontre assez agréable dans cette zone préservée de la nature. (lucie : ils n'étaient pas que noir, ils étaient noirs à l'extérieur, mais super bleus à l'intérieur)

dan21-descente_08.jpg dan21-descente_09.jpg

Rencontre avec les papillons noirs ...

dan21-descente_10.jpg dan21-descente_11.jpg

et on continue de descendre ... pour arriver à une route goudronnée, ouf ..

Tout ça sur une dizaine de kilomètres assez originaux, mais les photos donnent envie d'y aller, non ?
 
Autour de Plužna
C'est quand on rejoint une route plus importante que la vue sur les montagnes devient vraiment extraordinaire, les couleurs vives des éléments du paysage nous accompagnent jusqu'à l'entrée du hameau de Plužna.

dan21-descente_12.jpg 

Là d'où on vient ...

dan21-descente_13.jpg 

Là où on va ... magique !

Enfin, on peut se remettre à pédaler tranquillement, sur une route un peu plus agréable à rouler.

dan21-descente_14.jpg 

Autour de nous ...

dan21-descente_15.jpg

On commence alors à monter un peu dans le village. On croise la cascade Virje, peu intéressante, et surtout, il y a des gens au bord des chutes d'eau, donc on n'y reste pas.
On reprend notre chemin, en croisant la rivière qui traverse la forêt en débouchant sur la cascade.

dan21-descente_16.jpg dan21-descente_17.jpg

Au village de Plužna, la vue est encore très belle

C'est à partir de là qu'on va vivre une petite heure de galère, avec en premier ma chaîne qui va méchamment se coincer, ce qui va nous permettre de faire connaissance avec un couple de cyclistes espagnols qui vont s'arrêter pour nous aider (même si on aurait pu se débrouiller seuls, ça fait plaisir de parler espagnol en slovénie). Ensuite, on arrive sur une voie un peu spéciale, autour d'un lac artificiel, avec des endroits où on ne peut pas vraiment passer, et où finalement on sera bloqué (donc encore une galère), et on fera demi tour, en profitant cependant du beau panorama qu'offrent les montagnes qui se reflètent dans le lac. Enfin, pour conclure notre heure de galère, on fait demi-tour, et en haut d'une montée, lucie remarque qu'une petite vis d'une branche de ses lunettes est tombée (une mini mini vis), ce qui va nous faire perdre du temps, surtout que la vis, on ne l'a pas retrouvée. Ce qui nous donne une heure de galère !

dan21-descente_18.jpg dan21-descente_19.jpg

Lac artificiel de Plužna, avec ses beaux reflets

C'est dans le hameau qu'on prendra une route qui descend plus rapidement vers le lieu qui nous intéresse. D'ailleurs, une des anecdotes de notre voyage : on y rencontrera un gars, autochtone du coin, la cinquantaine, voire la soixantaine, qui va parler avec lucie tranquillement dans un anglais très correct pour lui confirmer notre route ... bref, ils sont forts ces slovènes ..

dan21-descente_20.jpg 

c'est la fin de la descente ... se retourner fait mal au coeur ... on y était ...

 
La Cascade Boka
La descente vers la grande route est assez rapide et agréable. On traverse alors un grand golf, c'est assez spécial puisqu'on y passe comme de vrais touristes.
Là, on embarque vers la grande route, où on serre un peu les fesses parce que la route est assez roulante, étroite. On arrive cependans très rapidement au parking de la cascade Boka.
On s'y pose, en compagnie de deux jeunes hollandais qui nous demandent d'attacher leurs vélos avec les notres. On va d'ailleurs monter jusqu'au poste d'observation de cette chute d'eau avec eux, la montée est assez physique, même si elle est relativement courte. Ce n'est pas une montée facile. Il y a en plus pas mal de gens en ce dimanche après midi, tout ça pour voir cette chute de la Boka, qui est très large et assez remarquable, même si on la voit de très loin. Elle vaut largement le coup d'oeil, elle est vraiment étrange, car elle parait sortir de nulle part, et aller nulle part .. Elle a aussi la particularité d'être large. On dirait vraiment qu'elle n'a rien à faire ici, c'est vraiment très étrange.

dan21-boka_1.jpg dan21-boka_2.jpg

La cascade de Boka, impressionante

On reprend les vélos, pour aller traverser un pont qui passe au dessus de la Soča.
On va alors longer cette très belle rivière sur une route ombragée dans la forêt. Cette route sera très plaisante à pédaler, on peut vraiment en profiter. On décide de faire une petite pause au bord de la Soča.

dan21-soca_01.jpg dan21-soca_02.jpg

La vue du pont : nous, on va border la rivière sur la droite, dans la forêt.

 
Pause au bord de la Soča
C'est au bord de la rivière, torrent large de montagne, que nous prenons notre pause. Le lit de la rivière est vraiment très grand, avec de nombreux cailloux blancs. La rivière s'y coule, avec du courant, au travers de ces cailloux, formant de multiples sillons. L'eau y est bleue, vraiment magnifique.

dan21-soca_03.jpg 

En amont lucie .... et en aval sam

dan21-soca_04.jpg

Tout autour, le paysage est fantastique, on peut effectuer un 360° impressionant, avec des montagnes très hautes, très découpées, tout autour de nous, notamment vers notre prochaine destination, vers Bovec.

Vue sur le pont sur les gorges de la Tolminska

dan21-soca_05.jpg dan21-soca_06.jpg

L'eau donne vraiment envie qu'on s'y baigne, on ira se tremper les jambes, l'eau est vraiment glaciale, mais le plaisir est géant.
On restera dans ce lieu une belle heure, un lieu qui mérite largement cette pause.

dan21-soca_07.jpg dan21-soca_08.jpg

L'eau bleue turquoise donne vraiment envie de s'y baigner, mais bon, elle est glaciale !

On y verra le soleil se cacher derrière les montagnes, et ses rayons orangés venir illuminer les montagnes aux alentours.
On quittera cette plage avec regrets, sans savoir que dix jours plus tard, on y reviendra ..

dan21-soca_09.jpg dan21-soca_10.jpg

Le jour se couche sur Bovec, seuls les sommets sont éclairés ..

 
La route de Čezsoča
On continue donc en vélo sur la route pour rejoindre le village de Čezsoča, puis Bovec.
On arrive alors dans une route totalement dégagée, qui passe au milieu des champs, et tout autour de nous, les montagnes qui s'élèvent très haut.

dan21-route_de_cezsoca_1.jpg dan21-route_de_cezsoca_2.jpg

Sur la route la plus belle de nos vacances, d'après moi.

Cette route offre une vue absolument fantastique, on se croirait au cinéma, quand les héros entrent dans un lieu paradisiaque et qu'une vue d'ensemble est filmée. Et bien, là, c'est la même, c'est un très grand moment de pédaler dans cette route.

dan21-route_de_cezsoca_3.jpg 

un plaisir que d'y pédaler !

On passera le village de Čezsoča, un peu touristique, un peu pittoresque, sympa. On se trompera un peu de route en poursuivant le long de la Soča, au lieu de repartir vers Bovec, un détour absolument pas dérangeant puisque la vue est superbe.
On reviendra sur nos pas, avant de traverser la Soča, en croisant de nombreux campings, avant de remonter vers Bovec (montée bien pentue). La ville de Bovec n'est elle pas spécialement jolie, elle ressemble à Tolmin, ville assez nouvelle, vraiment consacrée aux touristes de montagne. Ce n'est pas un tourisme très envahissant, mais on sent que cette ville n'a pas spécialement d'âme.
Le retour au camion sera tout tranquille, on s'y posera rapidement avant la nuit (miam : cassoulet, fromage) en y montant les vélos pour partir tôt demain, une autre randonnée est prévue, bien sûr !

dan21-nuit_au_parking.jpg 

Nuit au parking de Bovec, pas romantique, mais la vue est belle !

  

                    ==> vingt-deuxième étape : Le col du Vršič et sa randonnée au Slemenova Spica

Viendez causer de la Slovénie sur le forum ..

 Menu de la Slovénie 

 L'avant Slovénie 

dan 01 - dan 02 - dan 03 - dan 04 - dan 05 - dan 06 - dan 07

dan 08 - dan 09 - dan 10 - dan 11 - dan 12 - dan 13 - dan 14

dan 15 - dan 16 - dan 17 - dan 18 - dan 19 - dan 20 - dan 21

dan 22 - dan 23 - dan 24 - dan 25 - dan 26 - dan 27 - dan 28

dan 29 - dan 30 - dan 31 - dan 32 - dan 33 - dan 34 - dan 35

 Bilan de la Slovénie 

 Le Film

 Forum de la Slovénie 

trajetgif.gif

 

radioviajebaniere.jpg