Slovakia

Počuvadlianske Jazero - Danube à Patince

(Musée de la Mine, Vélo à Komarno : Hongrie)

34ème étape, mercredi 14 août 2013, 132 km, 40 km de vélo.

Viendez causer de la Slovakia sur le forum ..

Slovakia_34.jpg

Slovakia_34.jpg Pocuvadlianske_Jezero.jpg 

On quitte le lac Počuvadlianske Jezero, pour partir dans le sud de la Slovaquie, au bord de la Hongrie.

Un lever cordial.
Réveil à 7h pour une nouvelle longue journée. On va prendre le p'tit déj au bord du lac Počuvadlianske Jezero, c'est chouette. Nous allons croiser deux camping cars français : un qui était déjà arrêté la veille sur un parking pas loin (du 49, qui font le grand tour pour le Cap nord), puis des plus jeunes (un havrais, une tourangelle) qui monte sur Cracovie pour un mariage : on leur file quelques renseignements sur les belles balades à faire dans le nord slovaque ...
On part à 9h15, la journée est très sombre, mais pas de pluie pour le moment, et la pluie ne semble pas forcément devoir tomber.
A 9h30, on est sur le parking (1 €) du musée, garé un peu trop en pente  à notre goût. Nous payons 12 € pour entrer dans le musée, ça parait cher, mais l'attraction est belle : 5 € par personne, 2 € pour les photos.
 
Musée de la Mine.
Nous commençons par l'extérieur du musée. L'exposition montre de vieux bâtiments en expliquant doucement à quoi ils servaient. Les machines sont grosses, imposantes, mais on ne comprend pas forcément les usages. Il y a aussi une exposition géologique.

Musee_de_la_Mine_01.jpg Musee_de_la_Mine_02.jpg

Le musée de la mine, et son ambiance far west..

Musee_de_la_Mine_03.jpg Musee_de_la_Mine_04.jpg

Des pierres jallonnent les sentiers de ce musée

Musee_de_la_Mine_05.jpg Musee_de_la_Mine_06.jpg

A l'intérieur des maisons en bois, des machines

Musee_de_la_Mine_07.jpg Musee_de_la_Mine_08.jpg

Des puits d'extraction sont présents, pas tous ouverts au public

A 10h, ça sonne dans le musée, c'est l'heure de jouer les apprentis mineurs. Un homme d'une cinquantaine d'années, qui semble avoir bien vécu (un ancien mineur ?), nous accueille dans la salle commune (il y a de beaux cailloux) pour nous montrer un film, bonne introduction pour la suite de la visite.
On part ensuite dans un hangar qui entoure le puits d'extraction Andrej enfiler tout le matériel : casque, cape, lampe. On descend ensuite à la mine désaffectée.

Musee_de_la_Mine_09.jpg Musee_de_la_Mine_10.jpg

10h : La visite prend une nouvelle tournure...

Sur la descente, une vue sympathique avec un bâtiment à flanc de colline, des rails, une entrée de mine. L'entrée principale de la mine est assez importante.

Musee_de_la_Mine_11.jpg Musee_de_la_Mine_12.jpg

Un ascenseur à wagon, et une ouverture d'une mine ..

Musee_de_la_Mine_13.jpg Musee_de_la_Mine_14.jpg

Eho Eho on entre dans la mine ...

On allume les lampiottes, et on entre dans un des tunnels de la mine : nous sommes sur les rails, recouverts de planches de bois. Très rapidement, les différents types de tunnels vont se succéder : entre les consolidés ou les creusés dans la roche à l'état brut, on découvre la mine. L'endroit est extrêmement humide, tout est trempé.

Musee_de_la_Mine_16.jpg Musee_de_la_Mine_19.jpg

Dans la mine, humidité et noirceur ... mais nous, on s'éclate !


On a beaucoup aimé cette mise en situation ...
Et on va nous faire encore descendre plus bas : on prend un petit escalier en colimaçon : long, étroit, humide. On rejoint une exposition d'images expliquant le fonctionnement des puits d'extraction (on n'y comprend pas grand chose), et aussi d'autres images de nains qui travaillent à la mine (second degré bien venu !).

Musee_de_la_Mine_23.jpg Musee_de_la_Mine_17.jpg

Au Royaume des Nains ...


Le trip de Lucie pendant toute la balade : Ce sont trois nains qui vont à la mine, le premier a une pelle, le second a une pioche, que prend le troisième ?

Musee_de_la_Mine_20.jpg Musee_de_la_Mine_21.jpg

Des wagons sont dissiminés un peu partout dans la mine.

On continue de déambuller dans la mine, plusieurs objets sont exposés, des dynamites, des pioches, des brouettes, on essaie de ne pas perdre le guide .. Le dédale de tunnels, ce gros labyrinthe, est impressionnants : la montagne semble transpercée de partout !

Musee_de_la_Mine_18.jpg Musee_de_la_Mine_22.jpg

        On continue sous les tunnels                                                                                                                          La machine utilisée par des chevaux ...

La suite de la visite va montrer des objets plus récents, jusqu'au high tech utilisé dans les années 80. On y voit des couloirs innondés, d'autres recoins pour faire du feu sans risque. Nous croisons des wagons, certains sont originaux, des centrifugeuses, une grosse machine (à cheval ?), des perceuses, de plus en plus précises.

Musee_de_la_Mine_15.jpg  

Sûrement notre plus belle photo de cette visite troglodyte...

Musee_de_la_Mine_24.jpg Musee_de_la_Mine_25.jpg

Tous les outils miniers sont exposés ..

En fin de visite, nous entrons dans le quartier des mineurs qui dormaient là : une photo les montrant fêtant noël est belle. La visite se termine par la Lune, une photo montrant un cul : ahah !

Musee_de_la_Mine_26.jpg Musee_de_la_Mine_27.jpg

On arrive dans le quartier des mineurs ..

Musee_de_la_Mine_28.jpg Musee_de_la_Mine_29.jpg

Plusieurs photos sont affichées sur les murs humides, on est dans l'ambiance ...

On remonte ensuite à la surface, les yeux ayant du mal à s'acclimater à la lumière (faible aujourd'hui) du jour.
Puis nous finissons de visiter ce musée à ciel ouvert, très intéressant et vraiment typique de ce qu'est Banska Štiavnica. On y verra la forge, l'ascenseur à wagon, avant de partir.

Musee_de_la_Mine_30.jpg Musee_de_la_Mine_31.jpg

Retour à la surface, avec la forge..

Musee_de_la_Mine_32.jpg Musee_de_la_Mine_33.jpg

Il reste des vestiges de rail, on découvre la complexité de tous les outils..

 
On rejoint le Danube.
Nous reprenons la route à 12h15, cherchant un endroit pour pique-niquer. Nous n'allons rien trouver de bien avant un long moment.
La descente jusqu'à Jebloňovce se fait dans la forêt, c'est sympa, mais aucun endroit trouvé pour s'arrêter (surprenant). Levice fait un peu peur avec sa banlieue glauque, même s'il y a des remparts. A la sortie de la ville, une vraie petite fête foraine semble se tenir : assez vieille, avec gitans et roulottes.

Road.jpg 

On the road, direction le sud !

Nous bifurquons à cet endroit vers le sud (route 76) : c'est plat, rien à voir, rien à faire. C'est rural, et ça semble assez pauvre. C'est pareil sur la route 75. On bifurque sur une plus petit route (588) sans plus de succès : on est vraiment dans la grande plaine là. On traverse Malaš. A Farné, à 14h, on trouve enfin un petit parc qui suffira à notre repas.
On continue ensuite la route : vraiment bof : Svodin, Gbelce, Buč. A Moča, on aperçoit enfin le Danube !! La cité semble plus charmante que celles que l'on a croisées avant.
Avant Patince, on tourne pour rejoindre une Marina Club : on se gare, ça a l'air chouette. Sauf qu'un gamin (17-19 ans) vient à vélo nous dire qu'on ne peut pas dormir là, que c'est privé : arf ..
On va un peu plus loin, sur le même sentier, on s'enfonce dans un chemin de terre, pour trouver des supers sites à bivouac, tout faits pour ça : génial ! On trouve bonheur assez rapidement. On va même améliorer les choses en se garant en bas, vraiment au bord du Danube ...
Idée merveilleuse, tout roule à merveille, je vais doucement en marche arrière, quand soudain : FRIIIITSCHHZTTTT ... une grosse pierre défonce notre pare-choc : mouarf ... rien de cassé, on sera très bien ici. Le Danube coule tout juste en bas. Et en face, il y a la Hongrie : Génial !


La descente de Joly Jumpy sur notre bivouac ... juste avant le drame : ça s'annonçait mal ...

Bivouac_Danube_1.jpg Bivouac_Danube_2.jpg

Carmèn nous a perdu, mais on est bien sur terre, mais vraiment au bord du Danube.

On défait les vélos ...

slovakia_34_Komarno.jpg 

On débute au point violet, pour prendre la digue orange. On reviendra par la route rose..

 
Vélo à Komarno.
A 16h, on enfourche les vélos pour un périple que j'avais préparé le long du Danube. J'avais vu qu'il y avait une digue, et de loin (google map), je me disais qu'elle serait cycliste ... oui, la digue existe, non, elle n'est pas proche du Danube (on ne le voit pas du tout), et surtout, elle n'est pas du tout préparée pour le cycliste, c'est du sable, compliqué à pédaler, pénible. Du coup, c'est très long. De loin, on verra des cyclocampeurs sur la route, ils ont raison !

Velo_Digue_Danube_1.jpg Velo_Digue_Danube_2.jpg

On pense : Super, une digue cyclable .. mais en fait, non ...

On verra quelques hérons, cigognes, aigrettes, rapaces, et aussi les vestiges romain de Iža, que l'on distingue, mais qui ne paraissent pas très intéressants. Pourtant, j'avais l'impression que c'était sur une liste de proposition pour Unesco.

Velo_Digue_Danube_3.jpg Velo_Digue_Danube_4.jpg Velo_Digue_Danube_5.jpg

Les oiseaux nous accompagnent sur notre périple ...

Velo_Digue_Danube_8.jpg Velo_Digue_Danube_7.jpg

On continue sur notre digue : c'est vraiment long ...

 Velo_Digue_Danube_6.jpg

Les vestiges romains du bord de Danube...

C'est avec grand plaisir que nous rejoignons le Vah, et oui, cette rivière que nous avons suivi au début de notre voyage se jette ici dans le Danube : comme la fin d'un voyage, un passage de témoin .. Nous sommes désormais sur les bords du Danube, mais pour le moment, nous continuons notre route pour entrer dans Komarno.

Komarno_01.jpg Komarno_02.jpg

Entrée dans Komarno, en traversant la belle rivière Vah...

Nous allons prendre la route, quasi déserte, qui borde le fleuve. A notre gauche, un port énorme, à notre droite, une forteresse presque inaperçue.

Komarno_03.jpg Komarno_04.jpg

Puis on borde la forteresse de la ville, assez discrète, très peu mise en valeur..

 
Komarno.
Notre entrée à Komarno centre est surprenante : une zone piétonne vide, deux églises : est-ce une ville morte ? Et bien, quasiment. Sauf que la place principale est vraiment jolie, avec tout autour des beaux bâtiments, avec des arcades, la ville est soignée. On s'offre une glace, même si on n'a pas le temps.

Komarno_05.jpg Komarno_06.jpg

Le centre ville de Komarno est soigné, assez pompeux, mais complètement désert ...

Komarno_07.jpg Komarno_08.jpg

Petites glaces dans le centre de Komarno

Puis on va à la Place d'Europe, une place unique en son genre. Il y a de nombreux bâtiments venant de toutes les contrées de l'Europe, on retrouve les maisons néerlandaises, espagnoles, ... . Super ! Cette place va devenir célèbre !

Komarno_09.jpg Komarno_10.jpg

La très belle et spectaculaire Place de l'Europe

Komarno_11.jpg Komarno_12.jpg

Du coup, au niveau du style d'architecture, c'est absolument pas harmonieux, mais on a beaucoup aimé l'idée !

Komarno_13.jpg 

Cette place mérite carrément d'être plus connue !

 
Komarom.
Pour le fun, on va ensuite prendre le pont pour traverser le Danube. Cette traversée n'a pas seulement le but de traverser le Danube : non, de l'autre côté, il y a surtout Komarom, soeur jumelle de Komarno, mais en Hongrie !!

Komarom_Hongrie_1.jpg Komarom_Hongrie_2.jpg

                                   Le port de Komarno                                                                                                                 Ce pont rejoint les deux villes soeurs de Komarno-Komarom

Komarom_Hongrie_3.jpg Komarom_Hongrie_4.jpg

Nous passons au dessus du large Danube (émotion) et nous entrons en Hongrie (double émotion)

Nous sommes donc allés en Hongrie à vélo, et on aime ça !

Komarom_Hongrie_5.jpg Komarom_Hongrie_6.jpg

On entre donc en Magyarorszag ...

Komarom_Hongrie_7.jpg Komarom_Hongrie_8.jpg

Une seule photo de Komarom avant de revenir en Slovaquie

Un petit tour plus tard, et rien à observer, nous sommes de retour en Slovaquie : la ville slovaque semble plus belle que la ville hongroise.
Ensuite, on roule pour rentrer au camion. On prend la route pour rentrer, c'est plus rapide, c'est plus facile, avec en plus un petit vent dans le dos. On va aussi profiter des belles couleurs du soleil couchant sur la nature, avec en plus un ciel bien sombre.

Retour_Velo_1.jpg Retour_Velo_2.jpg

Couleurs et belles ombres aux alentours de Iža

Retour_Velo_3.jpg Retour_Velo_4.jpg

Nous terminons notre périple sous un soleil couchant ..

 
Bivouac Danubien.
On arrive au camion à 19h30, juste à temps pour profiter du coucher de soleil sur le Danube. Quand on va cuisiner, il fera presque nuit, nous, c'est goulash petits pois, en face, en Hongrie, c'est barbecue.

Bivouac_Danube_3.jpg Bivouac_Danube_4.jpg

Bivouac au bord du Danube : là, on a vraiment la classe !

Bivouac_Danube_5.jpg Bivouac_Danube_6.jpg

Et puis, avec le coucher de soleil, quelles couleurs !


Notre superbe bivouac en vidéo ...
Sur le Danube, vraiment calme alors que je le voyais plus impétueux, de gros bâteaux passent et font des vagues. Puis on va dormir ...

Bivouac_Danube_7.jpg Bivouac_Danube_8.jpg

Derrière nous, Joly Jumpy ... devant nous, la Hongrie !

 

                    ==> trente-cinquième étape : Vélo au Dunajske Luhy.

Viendez causer de la Slovakia sur le forum  ..

 Menu de la Slovaquie 

 L'avant Slovaquie 

deň 01 - deň 02 - deň 03 - deň 04 - deň 05 - deň 06 - deň 07 - deň 08 - deň 09 - deň 10

deň 11 - deň 12 - deň 13 - deň 14 - deň 15 - deň 16 - deň 17 - deň 18 - deň 19 - deň 20

deň 21 - deň 22 - deň 23 - deň 24 - deň 25 - deň 26 - deň 27 - deň 28 - deň 29 - deň 30

deň 31 - deň 32 - deň 33 - deň 34 - deň 35 - deň 36 - deň 37 - deň 38 - deň 39

 Bilan de la Slovaquie 

Notre top 30 - Nos nuits - Les dépenses

 Le Film 

 Forum de la Slovaquie 

slovakiagif.gif

radioviajebaniere.jpg