Slovakia

Hauteur de Vel'ky Lipnik - Camping de Stara Lesna

(Cerveny Klaštor, Rafting sur la Dunajec, Szczawnica en Pologne)

29ème étape, vendredi 9 août 2013, 69 km, 16 km de vélo.

Viendez causer de la Slovakia sur le forum ..

Slovakia_29.jpg Slovakia_29.jpg 

On est aux pieds des Hautes Tatras tout le long de la journée, sans y monter ...  

 
Lever au bivouac.

On se réveille tranquillement dans notre station de ski. On prend notre p'tit déj à l'ombre, avec une belle vue large sur toute la vallée. On monte un peu sur la colline pour en avoir une encore plus belle.

Bivouac_Chata_1.jpg Bivouac_Chata_2.jpg

P'tit déj au Chata avec une superbe vue

Bivouac_Chata_3.jpg Bivouac_Chata_4.jpg

On montera au dessus de la colline pour avoir une belle vue sur la vallée

Bivouac_Chata_5.jpg Bivouac_Chata_6.jpg

Face nord                                                                                                                                                                     Face sud

Bivouac_Chata_7.jpg Bivouac_Chata_8.jpg

Le chalet où nous avons bien dormi

A 9h, on est parti, et on descend pour rejoindre rapidement Cerveny Klaštor. On passe vite le monastère pour ensuite descendre au bord de la rivière Dunajec. De l'autre côté de la rivière, c'est la Pologne.

On-ze-Road_1.jpg On-ze-Road_2.jpg

Sur la route, on descend dans la vallée ...

On-ze-Road_3.jpg On-ze-Road_4.jpg

Là, nous trouvons un parking payant, assez grand, mais payant (3 €). La dame dans sa cahute propose du rafting : très gentille, elle nous dessine un plan et file quelqu'un au téléphone à lucie pour organiser une sortie en rafting dans l'après-midi.
D'abord, on monte au monastère des Chartreux de Cerveny Klaštor.
On commence à border la rivière Dunajec, avec une vue sur la montagne des trois couronnes, Tri Koruny, située en Pologne. On traverse ensuite un petit parc au pied du monastère, qui abrite une statue assez moche.

On-ze-Road_5.jpg 

La montagne du Tri Koruny

Au monastère, même s'il est encore tôt, c'est déjà l'effervescence. On paie l'entrée (+ photos : 8 € au total), les toilettes y sont payantes en plus, fichtre ... on dépense déjà plus que d'habitude là. Allez, c'est parti pour la visite du monastère, on est prêts !
 
Monastère de Cerveny Klaštor.
La première cour du monastère est déjà superbe, et donne le ton de la visite : l'architecture est jolie et nickel : arcades, balcons en bois, beaux bâtiments, couleurs harmonieuses. Un cadran solaire et un puits viennent ajouter du bonus touristique. On a un fascicule en français, qui nous explique l'histoire du couvent, nous éclaire sur les différents ordres religieux : nous sommes donc dans un monastère chartreux. Il y a en plus une vue sur le Tri Koruny.

Cerveny_Klastor_01.jpg Cerveny_Klastor_02.jpg

Le monastère de Cerveny Klaštor, la première cour

Cerveny_Klastor_03.jpg Cerveny_Klastor_04.jpg

Là aussi sur la première cour, mais de l'autre côté, avec de belles vues sur le Tri Koruny

Cerveny_Klastor_05.jpg 

Austère ? La vie l'est, pas les photos !

Un musée est installé dans les locaux du monastère. Les premières salles, qui abritaient le réfectoire notamment, hébergent un musée sur les ordres religieux, justement, et sur les chartreux notamment. On apprend que c'était le deuxième monastère de ce type après Klaštorisko. Les objets, les tenues, ne manquent pas d'intérêt.

Cerveny_Klastor_06.jpg Cerveny_Klastor_07.jpg

Dans le musée du monastère.

Nous débouchons dans la chapelle St Antoine, qui est vraiment très belle. Le plafond peint est surprenant, la porte aussi. Toutes les couleurs sont refaites et bien refaites.

Cerveny_Klastor_08.jpg Cerveny_Klastor_09.jpg

La chapelle colorée de St Antoine, très belle.

Cerveny_Klastor_10.jpg Cerveny_Klastor_11.jpg

                                                   Couleur charmante                                                                                                La cour dans laquelle les moines avaient le droit de parler, la seule ...

Nous entrons ensuite dans un couloir qui entoure un carré de pelouse inaccessible : la cour du paradis, l'un des uniques lieux où les moines avaient le droit de communiquer. Ce couloir contient des panneaux informatifs de tout le patrimoine Unesco de la Slovaquie : pour nous, c'est un peu revival pour les endroits qu'on a déjà vus, et ça nous allèche pour la suite.
A droite, une petite salle sombre, le capitulaire, se remarque par ses décorations bleutées.

Cerveny_Klastor_12.jpg Cerveny_Klastor_13.jpg

Photo de la ville de Kosice, site Unesco de Slovaquie                                                 Le Capitulaire                            

Nous entrons dans la plus grande cour du monastère, où il était impossible pour les moines de parler (dur !). Tout autour, il y a les ruines des 11 cellules des moines. On peut se promener au milieu des moines. Entre les ruines, il y a un beau puits, un autre cadrant solaire, celui-ci complet (l'autre n'allait que jusqu'à 13h), ou encore des jardins avec des plantes aromatiques.

Cerveny_Klastor_14.jpg Cerveny_Klastor_15.jpg

Dans la cour principale du monastère : interdiction de parler ?

Cerveny_Klastor_16.jpg Cerveny_Klastor_17.jpg

La chapelle de St Antoine, et le monastère à sa droite

Une des cellules, la maison de Prior, un abbé qui habitait l'ermitage, est reconstituée comme avant. Au dessus de la haie, on peut aussi voir les beaux bâtiments aux alentours.

Cerveny_Klastor_18.jpg 

Encore des photos de la cour principale

Cerveny_Klastor_19.jpg Cerveny_Klastor_20.jpg

Cerveny_Klastor_21.jpg Cerveny_Klastor_22.jpg

Les cellules des moines sont en ruines

On contourne ensuite l'église St-Antoine, pour entrer dans la petite maison monastique : des pièces intéressantes mais on ne sait pas trop à quoi ça servait. Enfin, pour sortir du monastère, on passe sous les arcades, vraiment chouette.

Cerveny_Klastor_23.jpg Cerveny_Klastor_24.jpg

Jardins aromatiques et le séchage dans une case

Cerveny_Klastor_25.jpg Cerveny_Klastor_26.jpg

Dans la maison monastique

Très bonne visite ! Le lieu est vraiment très intéressant ! Super même.
 
Retour au bord de la Dunajec.
Nous quittons le monastère autour de minuit, et descendons au bord de la rivière. Là, tout a changé depuis ce matin : il y a beaucoup de monde, le parking est rempli. Sur la route, les camions n'arrêtent pas de passer. Sur la piste cyclable, de nombreux cyclistes sont de sortie. Sur la rivière, les radeaux, slovaques ou polonais, s'enchaînent.
A l'ombre, nous pique-niquons au bord de la rivière. Nous ne sommes pas discrets, et remarquons que tous les gondeliers sur les radeaux montrent à leurs touristes l'arbre sous lequel nous sommes installés à l'ombre. C'est un arbre semi-feuillu, semi-conifère.

Cerveny_Klastor_Dunajec_1.jpg Cerveny_Klastor_Dunajec_2.jpg

Pique-Nique au bord de la Dunajec

Il fait très chaud, on décide d'aller profiter du radeau. On sort les vélos et à 14h, on est partis. La dame du parking appelle les gens du radeau, on est attendus, chouette. On file à vélo jusqu'au départ du radeau, à la sortie de la ville.
Par contre, sur les dix minutes d'attente du radeau, le ciel va se couvrir d'une grosse couche nuageuse grise laide, c'est la première fois de notre voyage en Slovaquie, pas au bon moment, c'est fâcheux.
Nos vélos sont attachés sur le radeau, nous sommes bien installés, c'est parti !

Rafting_Dunajec_01.jpg Rafting_Dunajec_02.jpg

On part à vélo pour rejoindre les radeaux

 
Rafting sur la Dunajec.
Ce n'est pas vraiment du rafting, mais l'embarcation est vraiment surprenante. Celle-ci, et toutes les autres qui voguent sur cette rivière, est composée de 4 longues barques très étroites reliées entre elles par des fils (qui sont toujours retirés et remis à chaque déplacement). Sur le devant, des branches de pins sons installées, peut être pour protéger le bois ? Les canotiers utilisent un long bâton pour pousser en touchant le sol, jamais très loin dans la rivière.

Rafting_Dunajec_03.jpg Rafting_Dunajec_04.jpg

C'est parti !!!

Rafting_Dunajec_05.jpg Rafting_Dunajec_06.jpg

J'aime prendre les photos avec nos vélos

Nos canotiers à nous ne sont pas déguisés en costumes traditionnels. Lucie ne cesse de reluquer leurs muscles. Celui qui est devant est celui qui guide, qui parle, en allemand pour nous deux puisque nous sommes les seuls étrangers (et un peu d'anglais parfois). Il a une quarantaine d'année, et semble vraiment intéressant. Celui de derrière est plus jeune, et semble s'entraîner en poussant très fort sur sa perche. On doublera de nombreux autres canots.

Voilà à quoi ressemble ce rafting polono-slovaque
Dès le début, le guide nous renseigne que nous sommes à la frontière entre la Slovaquie et la Pologne, d'où les drapeaux. Nous passons à côté de l'arbre sous lequel nous avons pique-niquer et notre guide le montre. Puis on quitte Cerveny Klaštor .. et là commencent les gorges.

Rafting_Dunajec_07.jpg 

Les gorges deviennent abruptes

Rafting_Dunajec_08.jpg 

Beau !


On arrive sur les rapides
La Dunajec creuse des gorges assez admirables pour une rivière aussi calme : il n'y a que quelques rapides. Nous allons croiser de nombreux pics, monts aux multiples formes sur les 10 km que va durer notre périple en canot. Sur les parois des monts, parfois on peut imaginer des dessins (on comprend un peu l'allemand) : un chameau, puis un cul, qui, dixit notre guide, montre à quel point les polonais sont des trous du cul. Les polonais disent eux qu'ils montrent leur cul aux slovaques. Taquineries entre voisins, on aime !

Rafting_Dunajec_09.jpg Rafting_Dunajec_10.jpg

Sprint de notre canotier dans les rapides

Rafting_Dunajec_11.jpg Rafting_Dunajec_12.jpg

Notre guide nous explique en allemand les signes vus sur les parois, un dromadaire là ... à priori

On a vu une bête aussi sur un talus au bord de l'eau, peut être une loutre .. et toute la voie est entièrement naturelle sur tout le périple : assez magique !

Rafting_Dunajec_13.jpg Rafting_Dunajec_14.jpg

Et ça monte haut autour de nous ...

Rafting_Dunajec_15.jpg Rafting_Dunajec_16.jpg

Et voilà le cul dans les parois ...

Au bout d'1h30, nous arrivons au bout de notre périple, vraiment plus rapidement que les autres (dommage d'un autre côté). Le jeune canotier est à bout de forces. Nous débarquons nos vélos sur la terre.
Une fois sur la plage, située dans complexe en bois touristique, on assiste au grand chamboulement organisationnel pour l'activité touristique des radeaux sur la Dunajec : c'est énorme, une vraie usine, surprenant ..

Rafting_Dunajec_17.jpg 

Notre embarcation, au complet

Nous continuons à vélo.
 
Szczawnica, en Pologne.
Les radeaux s'arrêtent sur cette plage, car 500 mètres plus loin, la Pologne débute. Nous rejoignons cette Pologne par une piste cyclable en moins de 5 minutes. On remarque que l'on est en Pologne car l'écriture est polonaise, et il n'y a aucune indication de frontières. Le chemin entre dans la ville, au bord de la rivière, avec énormément de monde qui marche, court, fait du vélo. On croise une grotte.

Szczawnica_01.jpg Szczawnica_02.jpg

Bienvenue en Pologne, à Szczwnica plus exactement ... imprononçable ...

On va passer au dessus d'un pont qui traverse un affluent de la Dunajec, le Grajcarek, pour entrer dans le bourg bondé de Szczawnica. Cette ville est une cité touristique de la Pologne. Ville thermale, ville de montagne, elle a tout pour plaire, et elle nous plait énormément ! Il y a de belles maisons, c'est aussi une vie bourgeoise, très propre.

Szczawnica_03.jpg Szczawnica_04.jpg

On remonte le Grajcarek

Szczawnica_05.jpg Szczawnica_06.jpg

Autour de cette large rivière, de belles maisons

On va remonter le Grajcarek sur environ 2 km, sur une large allée piétonne, où il est très agréable de se promener : et il y a du monde, beaucoup de monde. La rivière descend en escalier, avec de nombreux petits barrages, très larges. Des VTTistes s'y amusent. La vallée est aussi creusée, ça monte très vite sur les côtés.

Szczawnica_07.jpg Szczawnica_08.jpg

Nous partons de la ville, sous un orage ...

Nous ferons alors demi-tour, sentant la pluie se rapprocher. Ca ne va pas manquer, à la sortie de la ville et du pays, un orage va éclater, juste au niveau de la grotte, on a du bol, on peut s'abriter, ouf.
 
La piste italienne.
Que vient faire l'Italie ici ? Et bien, des Italiens, je ne sais pour quelle raison (le guide nous le disait en allemand), aurait créé entre Szczawnica et Cerveny Klaštor, une piste qui rejoignait ces deux villes thermales. Aujourd'hui, cette piste est une merveilleuse piste cyclable, génial, un vrai plaisir sur 10 kilomètres. Ca monte un peu puisque nous remontons la rivière, mais la route est quasiment toujours nickels. C'est un plaisir.

Cycle_Dunajec_1.jpg Cycle_Dunajec_2.jpg

La piste italienne, parfaite pour le vélo

La piste suit vraiment la rivière, mais il y a souvent une haie d'arbres qui nous sépare de cette rivière. En plus, il fait très gris, on se dépèche pour ne pas se prendre une plus grosse saucée.

Cycle_Dunajec_3.jpg Cycle_Dunajec_4.jpg

C'est un plaisir, même si on enchaîne ...

On arrive à 17h à Joly Jumpy. Et on finit par remonter les vélos sous une pluie fine.
 
Orage sur les Tatras.
Une fois les vélos installés, on reprend la route. Nous bordons pour commencer la Dunajec, puis la frontière polonaise, puis on borde les Hautes Tatras. Finalement, au début, ce n'est pas très joli, avec des villages traversés sans grand intérêt.
Une portion de montagne va nous plaire, mais surtout car nous nous prenons un énorme orage d'éclairs et de grêle, très puissant. Les couleurs sur les montagnes vont être très belles, avec un dégradé entre le bleu ciel et le noir obscur sur tout le ciel entier : énorme.

Grele_Tatras_1.jpg Grele_Tatras_2.jpg

Orage qui s'éclate au dessus de nous, avec de la grêle

Grele_Tatras_3.jpg 

Les lumières sont très belles !

Grele_Tatras_4.jpg 

Quand on arrive à Spišsky Bela, c'est fini, on fait de petites courses à un Tesco, puis on prend la grosse route pour rejoindre Kežmarok. Là, on prendra à droite, en direction de Tatranska Lomnica. On voit un camping indiqué à gauche. On roulera jusqu'à Stara Lesna, et son camping "Rijo".
 
Camping Rijo.
Le camping parait tout de suite sommaire. Pourtant, l'accueil est plutôt agréable, et le camping est rempli, de camions notamment. Une rivière torrentielle, vraiment ce coup ci, limite une cascade, passe juste à côté du camping. Et celui-ci est bien situé, au pied des Hautes Tatras.
Mais les sanitaires sont assez honteux, pas de cuisine, des toilettes qui ne ferment pas bien, des douches quasi-collectives (on a de la chance de pouvoir prendre notre douche seuls, mais lucie se douche à l'eau froide), le coin à vaisselle bof.
La température a fortement baissé ce soir, avec la pluie et le soleil qui ne s'est pas repointé. On se couche du coup tôt .. mais l'ambiance est un peu grise dans ce camping ...
 

                    ==> trentième étape : Rando Skalnate Pleso.

Viendez causer de la Slovakia sur le forum  ..

 Menu de la Slovaquie 

 L'avant Slovaquie 

deň 01 - deň 02 - deň 03 - deň 04 - deň 05 - deň 06 - deň 07 - deň 08 - deň 09 - deň 10

deň 11 - deň 12 - deň 13 - deň 14 - deň 15 - deň 16 - deň 17 - deň 18 - deň 19 - deň 20

deň 21 - deň 22 - deň 23 - deň 24 - deň 25 - deň 26 - deň 27 - deň 28 - deň 29 - deň 30

deň 31 - deň 32 - deň 33 - deň 34 - deň 35 - deň 36 - deň 37 - deň 38 - deň 39

 Bilan de la Slovaquie 

Notre top 30 - Nos nuits - Les dépenses

 Le Film 

 Forum de la Slovaquie 

slovakiagif.gif

radioviajebaniere.jpg