Amyitis

 

A Babylone, le Roi Nabuchodonosor veut faire construire les Jardins Suspendus à sa femme, la reine Amyitis.

 

    Chaque joueur contrôle une société de plantation pour garnir ces jardins suspendus. Le but est d'avoir le maximum de points de victoire, en étant les meilleurs jardiniers, ou les meilleurs marchands, ou encore les meilleurs religieux .. tout est possible pour s'enrichir !

 

 

Se joue de 2 à 4 joueurs, vraiment meilleur à 4, mais se joue bien à 3, voire même à 2, même s'il y a mieux.

Les parties durent environ 1h30, c'est plutôt un assez gros jeu.

La règle n'est pas très compliquée, mais il y a pas mal de détails à assimiler. Au bout de quelques tours de jeux, les joueurs comprennent facilement les mécanismes, et peuvent tout de suite établir des stratégies.

 

 

Petite Histoire personnelle :

C'est à la Guilde des Joueurs à Angers que j'ai joué pour la première fois à Amyitis. Ce jeu m'a tout de suite plu, par ses nombreuses manières de jouer, ces multiples stratégies possibles. C'est lorsque j'ai rejoué au jeu vers le mois d'avril 2008 que je l'ai acheté. J'l'ai pas sorti souvent ensuite, mais c'est l'un des jeux auquel je veux le plus jouer.

 

Graphisme :
Le graphisme n'est pas vraiment top, les dessins sont très numériques. Mais bon, les deux plateaux, les nombreuses cartes ou tuiles sont très pratiques pour le jeu en lui même. Puis c'est pas vraiment moche non plus, c'est jouable, mais c'est pas là dessus que Amyitis est devenu l'un de mes jeux préférés. Mais quand même, pour faire jouer un nouveau joueur, c'est pas forcément facile avec ce graphisme .. m'enfin, heureusement, la reine Amyitis a une pose assez emballante sur la pochette ...
Le thème est aussi assez bien rendu, on se met bien au jeu ..

 

Deux plateaux, quatre types de cartes, des ressources, des jetons dromadaire, de l'argent, des tuiles ...
Il y a de tout dans ce jeu, je ne vais pas le décrire entièrement.
Je vais décrire les deux plateaux. Il y a le plateau principal, avec les jardins suspendus, avec aussi les champs des paysans, et aussi les trois temples. C'est là où l'on joue le plus, sauf pour certains qui préfèreront aller jouer le caravanier en Mésopotamie, le second plateau, qui permet aussi de faire plein de choses, notamment de planter les parcelles sur les jardins suspendus ou récupérer des cartes (qui permettent d'améliorer son quotidien en gagnt des points, de l'argent ou des capacités de chameau).
Tout ça se fait à partir de cartes "esclaves travailleurs" que l'on choisit : des esclaves paysans (pour les ressources), des esclaves religieux (pour les temples), des esclaves ingénieurs (pour l'irrigation), des esclaves caravannier (pour récupérer des jetons chameaux).
Donc c'est un matériel énorme .. et tout va avec tout ..

 

But du jeu :

Le but est de glaner des points de victoire, et ce qui est vraiment bien, c'est qu'il y a de très nombreux moyens d'en gagner. Y'en a partout partout, c'est impressionant ! Du coup, on ne sait plus où donner de la tête.
On gagne des points dans les temples, en irriguant les jardins, en plantant les différentes plantations, en cumulant les points de constructions, en soudoyant le banquier, en transformant ses ressources .. bref, une multitude de possibilités ... je ne vais pas tout expliquer ..

 

Comment faire pour tout gérer ?

Voilà la difficulté du jeu, on ne peut pas tout gérer, il faut faire des choix ! On doit se spécialiser sur certaines qualités, sans trop s'attarder aux autres. C'est ça qui est dur ! Un type qui ne va pas irriguer de la partie pourra gagner, tout comme le mec qui n'ira jamais sur les temples .. Mais bon, il vaut mieux toujours être partout, sans y être complètement, il faut vraiment choisir ses affaires en fonction du jeu des autres, des esclaves présents, de la place de la caravane ... bref, une énorme intéractivité entre joueurs, et un jeu qui se renouvelle énormément, on ne fait jamais la même chose.

 

une tactique gagnante ?
Y'a-t-il alors une tactique gagnante ? Et bien, je ne crois pas. Je n'ai pas fait beaucoup de parties, mais à chaque fois, j'ai pu remarquer qu'une tactique peut se révéler intéressante qu'en fonction de ce que font les autres joueurs. On peut débuter une stratégie, et se faire détruire, car un autre essaie la même, et du coup, c'est un troisième larron optant pour une autre stratégie qui va gagner .. c'est assez hallucinant, il faut avoir l'oeil partout, c'est assez énorme !

 

compliqué ?
Et non, même pas ! En fait, tout est très fluide, il y a énormément de choses à voir, à observer, à gérer, mais en fait, tout fonctionne très bien, c'est un jeu assez simple au final, mais complexe par la multitude des choix proposés ... un vrai jeu à réfléchir !

 

Sur le Forum :

rien pour le moment : ici pour commencer une discussion .

 

En bref :

C'est le type de jeu que j'adore, avec de la vraie gestion qui repose sur une énorme intéraction entre joueurs. Cette multitude de choix proposés à chaque tour fait de ce jeu un jeu hyper complet, et malgré mes 4 ou 5 parties (actuellement) j'ai l'impression de n'avoir rien vu du jeu .. Bon, par contre, c'est pas un jeu pour tout public, il faut vraiment des joueurs, aimant se creuser la tête, les règles étant assez complètes, même si une fois dans le jeu, c'est assez simple. J'adore ce jeu (je le préfère à Caylus ou Agricola dans le même genre) !
 

<== Retour à la page des Jeux...